Troubles bipolaires : amélioration de la prise en charge

Oct 20, 2017 par

Depuis 2010, un nouveau système d’aide au diagnostic et à la prise en charge pour les patients souffrants d’un trouble bipolaire a été instauré en France. Ce sont les « Centres Experts FondaMental ». Une première étude démontre leur efficacité.

Amélioration de la prise en charge des bipolaires

Les « centres experts fondamental » dans les troubles bipolaires

Créée en 2007, la Fondation FondaMental est basée sur une coopération entre l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Cette fondation d’utilité publique entend bien relever un défi de taille : décliner l’approche personnalisée en psychiatrie, tout en impliquant plus les médecins traitants dans le suivi de leurs patients bipolaires.

Les centres experts ont ainsi été créés dans ce but. Ils sont au nombre de 9, hébergés au sein de services hospitaliers et répartis sur l’ensemble du territoire français. Ces centres de recours spécialisés assurent l’évaluation, le diagnostic et une aide à la prise en charge d’une pathologie psychiatrique spécifique comme les troubles bipolaires, mais aussi la schizophrénie, l’autisme et la dépression.

Concrètement, le système repose sur l’adressage une fois par an dans l’un des 9 centres experts, des patients suivis en routine pour leur maladie psychiatrique par leur médecin traitant. Lors de ces visites annuelles, le patient est évalué par un infirmier, un psychologue, un neuropsychologue et un psychiatre. A l’issue de la consultation, un bilan associé à des recommandations de prise en charge est adressé au médecin traitant, au patient ainsi qu’à tout autre professionnel de santé concerné. Le centre peut également aider le médecin à adresser son patient à des intervenants psychosociaux.

L’objectif est de fournir une aide aux médecins dans leur gestion d’un patient bipolaire en renforçant l’autonomie de ce dernier.

Une amélioration de la santé et de la prise en charge

Après plusieurs années d’existence, la Fondation a souhaité évaluer l’impact de la prise en charge proposée. Pour ce faire, une étude longitudinale (observation des patients dans le temps) a été menée sur près de 984 patients atteints de troubles bipolaires pendant 2 ans.

Les patients de l’étude étaient en moyenne âgés de 42,7 ans et 58,8% des participants étaient des femmes. La majorité (83,4%) d’entre eux était diplômée, avec cependant, un taux de chômage 2 fois plus élevé que dans la population générale. 44,5% des participants souffraient de troubles anxieux, 29,3% de troubles liés à des substances toxiques et enfin 41% avaient déjà commis au moins une tentative de suicide.

Les résultats sont sans appel, les patients semblent effectivement s’améliorer. En effet, on observe une diminution des symptômes dépressifs et maniaques, des troubles du sommeil et une baisse de la fréquence des troubles associés comme l’anxiété (de 49,3% à 39,3%) ou l’abus de substance (de 30,8% à 23,6%), se traduisant par une amélioration globale des patients.

De plus, le nombre de jours d’hospitalisation par an est passé de 17 jours à 7,5 jours après 2 ans de suivi, soit une réduction de moitié du temps d’hospitalisation.

Charline D., Pharmacien

– Troubles bipolaires : la collaboration médecin traitant – centres experts améliore la prise en charge. Le Quotidien du médecin. Le 10 octobre 2017.
– Efficacité démontrée du modèle des centres experts fondamental. Fondation fondamental. Le 28 septembre 2017.
– Outcomes for bipolar patients assessed in the French expert center network: A 2-year follow-up observational study. Pubmed. Henry C and al. Le 12 septembre 2017. Doi: 10.1111/bdi.12539
Charline D.

Pharmacienne.

Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.

Aime le sport et la mode.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.